Pages Navigation Menu

Tout ce qu’il faut savoir sur le trouble de la personnalité borderline

Tout ce qu’il faut savoir sur le trouble de la personnalité borderline

Aussi appelé trouble de la personnalité limite, le trouble de la personnalité borderline (TPB) est une maladie mentale complexe. Il se caractérise par une impulsivité majeure et une instabilité caractérisée par des relations interpersonnelles et des émotions. Ses manifestations se varient d’une personne à une autre. Cet article décrit tout ce qu’il faut retenir sur cette maladie.

Vue d’ensemble sur le TPB

Les personnes atteintes du trouble de la personnalité borderline éprouvent généralement des états émotionnels intenses. Ceux-ci surviennent brusquement et sont souvent difficiles à contrôler. Il peut s’agir de solitude, de sentiments violents, de désespoir, d’anxiété ou d’irritation. Des disputes minimes suffisent pour provoquer des crises de colère violentes lors du contact avec autrui. Les individus concernés remarquent la difficulté à percevoir leur entourage de façon nuancée. De plus, ils ont tendance à le catégoriser en fonction du mode de pensée noir et blanc: soit la personne est totalement bonne, soit elle est absolument mauvaise. Cette attitude permet de rendre les rapports interpersonnels compliqués. En effet, si les relations interpersonnelles peuvent s’accentuer rapidement, elles peuvent également se rompre précipitamment. Il y a, par exemple, certains symptômes tels que les conduites d’automutilation ou la dépendance. On peut les interpréter comme des tentatives stériles de s’aider soi-même par lesquelles les individus concernés essaient de contrer les sentiments insupportables. Il arrive souvent que des personnes atteintes du TPB tentent de se suicider pour achever leurs souffrances.

Les émotions

Les personnes souffrant de TPB ressentent une instabilité émotionnelle importante. Elles rencontrent généralement des difficultés à contrôler leurs émotions et peuvent s’emporter facilement, et ce, de manière imprévisible. De plus, ces individus peuvent avoir des comportements impulsifs. À noter que de nombreux spécialistes peuvent être consultés pour traiter cette maladie. Pour les résidents en Belgique, par exemple, ils ont la possibilité de faire appel à un psychologue à Jambes. En outre, les personnes hyperémotives sont parfois dans l’excès. Généralement, elles ont une image désagréable d’elles-mêmes. Elles sont instables sur le plan relationnel et s’automutilent. Les comportements à risque comme la prise d’alcool ou de drogue sont aussi fréquents chez les personnes atteintes du trouble de la personnalité limite. Par ailleurs, le TPB est classé entre la psychose et la névrose. Il a un rapport avec l’hyperactivité, les troubles bipolaires et la cyclothymie (changement rapide de l’humeur). De plus, le trouble borderline peut provoquer une dépression.

Les autres informations à ne pas oublier

Pour les personnes souffrant de TPB, leurs comportements sont impulsifs et habituels. Ils se présentent comme des troubles de l’appétit, l’alcoolo-dépendance ou l’abus substantiel, des problèmes de libido ou de sexe et une agressivité au volant. Ils peuvent aussi impliquer l’abandon des relations sociales, la démission d’un travail, les fugues ou l’automutilation. Selon le docteur Shari Manning, les individus atteints du TPB se comportent aussi de manière violente, car ils sont en quête d’un acte immédiat pour répondre à leur souffrance émotionnelle. Toutefois, ces personnes se sentent honteux et se culpabilisent d’avoir agi de la sorte. Toujours à long terme, ils peuvent tomber dans la pauvreté, devenir sans-abri et être emprisonnés. Chez ces individus, on aperçoit un cycle dans lequel ils éprouvent une souffrance émotionnelle.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *