Pages Navigation Menu

Tout ce qu’il faut savoir sur la grossesse gémellaire

Tout ce qu’il faut savoir sur la grossesse gémellaire

L’arrivée d’un enfant demande beaucoup de préparation notamment lorsqu’il s’agit d’un jumeau. En effet, le déroulement d’une grossesse gémellaire n’est pas semblable à celui d’une grossesse simple. Lorsqu’une femme attend des jumeaux, le suivi de la grossesse est plus rigoureux, l’accouchement requiert des gestes particuliers de la part du médecin. Voici tout ce qu’il faut savoir concernant la grossesse gémellaire.

Comment explique-t-on la grossesse gémellaire ?

Les grossesses multiples sont en hausse ces dernières années plus particulièrement les grossesses gémellaires. La grossesse gémellaire s’explique par le fait que la femme n’attend que des jumeaux. Dans ce cas, deux cas de figures peuvent se produire. D’abord, les jumeaux peuvent être issus de la division d’un seul œuf ou monozygotes. Dans ce cas, il s’agit de « vrais jumeaux ». Ils partagent le même patrimoine génétique et ont le même sexe. Soit, ils possèdent le même placenta, mais deux poches différentes, soit ils ont des placentas et une poche qui leur sont propres. Par contre, Il existe des cas où les jumeaux proviennent d’une double ovulation, et dont chacun provient d’un œuf qui lui est propre : on parle alors de jumeaux dizygotes ou faux jumeaux. Il s’agit de deux fœtus qui sont totalement indépendants. Ils ne partagent pas le même placenta et la poche de liquide amniotique. Ils ne sont pas forcément du même sexe. Pour distinguer le type de grossesse gémellaire, il faut faire une échographie.

Quels peuvent être les causes et les risques d’une grossesse gémellaire ?

De nombreux facteurs sont à l’origine de grossesses multiples. Parfois, l’évolution de la société a fait que les femmes tombent enceint à un âge plus avancé. Cela augmente souvent la chance d’avoir des jumeaux. Les traitements contre la stérilité favorisent également la multiplication des embryons. Cependant, il faut noter qu’une grossesse gémellaire présente plusieurs risques pour l’enfant et pour la mère. Elle peut engendrer un accouchement prématuré, une surcharge pondérale, la mortalité néo-natale, l’anémie, l’hypertension artérielle… Du fait de ces risques plus élevés, un suivi médical intensif est obligatoire. La plupart des examens sont similaires à ceux d’une grossesse classique, mais certains sont réalisés plus fréquemment. La grossesse gémellaire est aussi beaucoup plus fatigante et les risques d’accouchement prématuré sont plus élevés. Le repos est donc très important et la pratique du sport est contre-indiquée. Attendre des jumeaux ne signifie pas toujours manger beaucoup. Les besoins alimentaires sont un peu plus élevés et le poids peut augmenter de 3 à 4 kg supplémentaires par rapport à la normale de 12 kg pris habituellement.

Comment se déroule l’accouchement pour une grossesse gémellaire ?

Un diagnostic précoce doit être effectué. Outre le repos, la grossesse gémellaire nécessite une surveillance étroite. À partir de la 22àme semaine, une échographie doit être réalisée tous les mois. Toutefois, deux échographies peuvent s’imposer dans le cas où les jumeaux partagent le même placenta. Durant les dernières semaines de la grossesse, des consultations hebdomadaires sont fortement conseillées. Bien que la plupart du temps, les grossesses gémellaires se passent très bien, leur terme est souvent plus rapproché que les grossesses normales. Il se situe en général entre 38 et 39 semaines d’aménorrhée contre 41 semaines pour une grossesse simple. Lors de l’accouchement, il faut se rendre dans une maternité de niveau 3. En effet, celle-ci est dotée d’un service de réanimation néonatale spécialisée dans l’accompagnement de grossesses multiples et pathologiques. Ensuite, l’accouchement peut se faire par voie basse, à condition que les bébés et la mère se portent bien et qu’un jumeau se présente la tête en bas. Si tout se déroule normalement, l’utérus arrête de se contracter après la première naissance puis reprend. On estime que les jumeaux arrivent entre 5 et 25 minutes d’écart.

Enfin, le quotidien avec des jumeaux peut être relativement difficile à gérer au début. Si vous avez des doutes concernant des questions pratiques ou d’organisation, vous pouvez consulter le médecin ou la sage-femme. Si vous avez prévu d’allaiter, il est conseillé de demander une aide spécialisée pour connaître de tout ce qui est indispensable. En plus du suivi médical classique, les parents peuvent également se faire accompagner par une spécialiste.