Pages Navigation Menu

Bien traiter ses troubles cardiaques pour prévenir la maladie d’Alzheimer

Bien traiter ses troubles cardiaques pour prévenir la maladie d’Alzheimer

L’hypertension artérielle, la maladie coronaire, l’anomalie de la valve cardiaque, l’insuffisance cardiaque, l’infarctus sont les troubles cardiaques les plus connus. L’absence de fibrose est la principale cause de ses troubles, c’est un tissu inerte composé de fibre qui a des comportements isolants. Dans la plupart des cas, le muscle cardiaque n’est plus lisse et homogène ce qui entraîne des crises passagères plus ou moins gênantes. Suite à une absence de traitement, des lésions vasculaires se forment et se multiplient, c’est ce processus qui favorise le risque de maladie d’Alzheimer.

Comprendre sa maladie, c’est pouvoir le traiter à temps

Les sujets qui développent des anomalies cardiaques et des troubles vasculaires représentent le plus grand nombre de malades d’Alzheimer. Il est donc primordial de prendre soin de son cœur, au moins pour la prévention des accidents. En effet, les maladies cardiaques sont héréditaires telles que l’hypertension artérielle, et l’insuffisance cardiaque, mais il est tout à fait possible de ne pas en souffrir avec les traitements adéquats. Le plus important est de comprendre sa maladie afin de la traiter. Dans les cas les plus graves, elle provoque l’insuffisance rénale et la lésion à la rétine pouvant conduire à la cécité. Pour les personnes victimes de troubles vasculaires à long terme, le risque de maladie d’Alzheimer est plus élevé. Cette maladie est la perte progressive des neurones qui entraîne la perte des fonctions mentales. C’est un phénomène irréversible, les pertes de mémoire occasionnelles ou définitives en sont les témoins.

Adopter une alimentation saine et suivre un régime adapté

Sachez qu’il est tout à fait possible de traiter les maladies cardio-vasculaires. Une personne qui souffre d’insuffisance cardiaque doit être très vigilante. Certes, vous pouvez vivre avec, mais prévenez les accidents ; le plus important, suivez les recommandations de votre médecin traitant. Un rythme de vie saine et quelques astuces de régime alimentaire peuvent vous aider. Visitez le site http://www.mcsbienetre.fr/ pour quelques conseils sur la manière d’adopter une alimentation équilibrée. Vous connaissez sans doute l’alimentation sans sel ou peu salée. Toutes les personnes malades de l’insuffisance cardiaque et de l’hypertension artérielle ne doivent pas manger plus de 6gr par jour. Évitez autant que possible les aliments trop salés comme les charcuteries, les fromages salés, les grillades et les viennoiseries. Le maintien de l’index de masse corporel est tout aussi important pour mener une vie plus saine. Cela implique la réduction des lipides dans le sang, les graisses animales présentes dans les viandes rouges sont les plus néfastes.

Instaurer un rythme de vie régulier

rythme de vie régulier

Si vous êtes dans une surcharge pondérale, sachez que les régimes à basse calorie sont déconseillés.  Une réduction modérée et une alimentation saine sont plus que recommandées. Si vous n’êtes pas adepte de sport, il est peut-être temps de vous y mettre. L’activité physique joue un rôle important dans la circulation du sang. Pour commencer, faites des petits exercices adaptés à votre capacité physiques et à votre cœur, ne vous forcez pas. Ses activités physiques sont cruciales pour diminuer les risques de récidives. Dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée, évitez le tabac et l’alcool. Le vin rouge et les boissons gazeuses ont aussi des effets immédiats sur la pression artérielle, de même pour les jus à fruits rouges et les aliments épicés. Par contre, veillez à ce que votre corps soit toujours bien hydraté, en buvant beaucoup d’eau. Le jus de grenadelle ou le jus de la passion est connu pour ses bienfaits sur l’hypertension artérielle. Un verre par jour est amplement suffisant pour stabiliser le flux de sang venant de votre cœur.

Connaître les risques externes pouvant aggraver la maladie

Difficile à croire, mais la pollution atmosphérique peut perturber le système cardio-vasculaire. Et pourtant, c’est l’explication la plus probable de ce nombre de personnes ayant des problèmes cardiaques qui ne cessent de se multiplier. Un autre point à prendre en compte, ne faites pas de l’automédication si vous avez des soucis de santé, parlez-en vite à votre médecin. Il connaît le traitement adapté à votre état, certains médicaments peuvent troubler la fréquence cardiaque. Dans ce cas précis, votre cœur exerce une pression qu’il ne supporte pas, ce qui peut conduire à l’épuisement du muscle cardiaque, d’où la perte de conscience momentanée, dans les cas plus graves l’AVC. Si vous suivez un traitement particulier, sous cachets ou autres, prévenez votre médecin en cas de mal-être inhabituel. Pour un changement de rythme de vie, évitez le stress ; il est très dangereux pour le cœur et son effet est immédiat. Choisissez un divertissement qui peut vous faire oublier vos soucis et qui peut vous procurer du bien-être. Encore mieux si c’est un sport, toutefois optez pour celui qui est adapté à votre âge.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *