Pages Navigation Menu

Psychologie: conseils pour mieux se connaître

Psychologie: conseils pour mieux se connaître

Quand on se connaît soi-même, on sait ce qu’on veut. Vous savez ce qui vous rend heureux et vous comble. Vous avez plus tendance à dire non à des choses qui ne vous servent pas et vous avez moins tendance à vous emballer. Vous êtes plus susceptible d’attirer des gens, des situations et des expériences qui correspondent à ce que vous voulez. Vous avez plus de chances de vous construire une vie significative.

 Méditez

Lorsque vous méditez régulièrement, vous êtes capable de calmer votre esprit et d’augmenter votre sens de l’équilibre, de la joie et de la paix intérieure, qui est le terreau parfait pour en apprendre davantage sur vous-même sans jugement. La méditation vous permet de prendre contact avec votre moi profond, d’être en complicité avec votre personnalité véritable en barrant le chemin à toute influence extérieure. C’est assurément le meilleur moyen de se découvrir.

Découvrez vos valeurs fondamentales

Souvent, les plus grands changements positifs viennent de l’identification de vos valeurs fondamentales. Il est important de réexaminer vos valeurs, car ce que vous vivez aujourd’hui ne reflète peut-être pas ce que vous appréciez vraiment. Elle peut plutôt être le produit de ce qu’on vous a enseigné ou d’années d’intériorisation des attentes des autres. Une fois que vous aurez compris ce que vous voulez vraiment aujourd’hui, vous voudrez aligner ce que vous faites tous les jours sur vos principales valeurs.

Renoncez à vos attentes

Méditez

Lorsque vous vous fixez des objectifs et que vous décidez que vous ne serez pas heureux tant que vous n’aurez pas atteint ces objectifs, vous vous empêchez d’être vous-même. Laisser tomber les attentes vous aide à vous connaître et à être vous-même dans toutes sortes de situations, que vous vous concentriez entièrement sur un projet ou sur une conversation. Prenez le temps d’examiner vos attentes, puis laissez-les partir. Considérez cela comme une expérience ou une occasion d’être juste, sans aucun prérequis ou condition.

Parfois, les attentes se manifestent sous la forme de  » devrait « . Je devrais travailler plus. Je devrais tout faire moi-même. Je devrais devenir médecin. Je devrais avoir de meilleures notes. Je ne devrais pas faire d’erreurs. Je ne devrais pas demander de l’aide. Je ne devrais pas prendre de congé. Je ne devrais pas gagner moins d’argent…

 Abandonner les relations conditionnelles

Les attentes des autres peuvent éclipser et brouiller notre véritable identité. Trop souvent, nous sommes tellement occupés à nous montrer à la hauteur des attentes de quelqu’un envers nous-mêmes ou la façon dont nous devrions nous comporter dans une relation qu’il devient difficile de savoir ce que nous voulons vraiment, surtout lorsque ces attentes nous semblent oppressantes.

Par exemple, disons que vous avez un ami qui aime bavarder et se plaindre à chaque fois que vous sortez. Vous, cependant, vous n’en profitez pas pour autant. En passant du temps avec cette personne, vous devenez quelqu’un que vous n’êtes pas réellement et vous vous éloignez de plus en plus de votre personnalité.

Pratiquez l’auto-soin

Faire ce qui vous fait vous sentir bien et plus détendu vous aidera à vous connecter avec votre vraie personnalité. Cela peut aller de la prise d’un cours de yoga à la lecture d’un bon livre en passant par le fait de se coucher tôt. En réalité, c’est tellement plus facile d’apprendre à se connaître soi-même quand on se sent reposé et détendu.

Toutefois, se connaître soi-même ne se limite pas à connaître ses goûts, ses aversions et ses préférences. Selon les psychologues, il s’agit de savoir ce qui vous excite vraiment, les choses qui vous donnent l’impression de vivre une vie si satisfaisante et profondément gratifiante.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *