Pages Navigation Menu

Bien soigner sa perruque

Bien soigner sa perruque

Pour entretenir une perruque efficacement, il faut suivre quelques règles assez simples. En les appliquant méthodiquement, celle-ci aura une meilleure allure global mais aussi une plus longue durée de vie. Au vu du coût que cela peut représenter, il s’agit donc d’un aspect non négligeable. À y regarder de plus prés, une perruque ne demande pas bien plus d’entretien que des cheveux naturels.

Voici une série de conseils qui vous permettront de bien soigner votre perruque. Merci à la perruquerie Goorman pour ses conseils avisés .

La brosse

La brosse est un accessoire, si ce n’est l’accessoire, indispensable si vous possédez une perruque. La routine du soir passe donc par la case brossage afin de retirer la poussière qui a pu s’y accumuler durant la journée. Pour ne pas l’abimer, il est conseillé de la brosser en douceur en utilisant une brosse aux poils souples comme ceux de sanglier par exemple. Il existe cependant des brosses spécialisées ayant les mêmes vertus.

Le lavage

L’environnement, le climat, les odeurs dégradent votre perruque et peuvent parfois y laisser des mauvaises odeurs, c’est pourquoi il est nécessaire de la laver au moins une fois tous les quinze jours. Il y a néanmoins quelques précautions à prendre.

  • Le shampoing

Pour une perruque en fibres synthétiques, on favorisera un shampoing adapté (ou un shampoing très doux). Dans une bassin d’eau froide, on laisse tremper une dizaine de minutes la perruque avec un peu de shampoing en la remuant de temps en temps avant de la rincer. Le rinçage est une étape importante et il faut donc bien s’assurer qu’il n’y ait plus de produit mais surtout verser l’eau de la racine vers les pointes.

Pour une perruque en fibres naturelles, le procédé est le même que le précédent, il faut néanmoins préférer l’eau tiède à l’eau froide.

  • Le rinçage et le séchage

Dans les deux cas, après le shampoing, il est tout à fait possible d’appliquer un peu de soin capillaire qu’il faudra bien sûr rincer ensuite. Ce dernier donnera souplesse et brillance à la chevelure.

Pour le séchage, il faut impérativement laisser la perruque sécher à l’air libre.

La coiffure

Après le lavage, il faut modeler la fibre pour lui donner la forme souhaitée. Tâchez de bien attendre que la perruque soit complètement sèche.

Au quotidien, on peut changer de coiffure en procédant à un brushing très léger ou à une coiffure un peu plus élaborée.

À éviter

Tous les produits agressifs sont à bannir. On oublie donc le gel, la laque ou encore les bombes colorantes qui pourraient endommager la fibre et détruire définitivement sa texture.

Pour les perruques en fibres synthétiques, les accessoires de modelage chauffants sont à ranger au placard. Fer à lisser, à boucler, bigoudis chauffants doivent impérativement être tenus loin de la perruque au risque de la brûler.

En dehors des lavages, l’eau est aussi à éviter. Les baignades doivent alors être faites sans la perruque. Le chlore abimera la perruque tout autant que le sel qui vous sera difficile à retirer.

Pour de la perruque ne prenne pas de mauvais plis mais aussi pour qu’elle s’aère, il est fortement déconseillé de dormir avec.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *