Pages Navigation Menu

Vieillesse et maladies : comment y faire face ?

Vieillesse et maladies : comment y faire face ?

L’amélioration du cadre de vie, du mode de vie de l’homme moderne fait en sorte que de plus en plus de personnes vivent vieux, très vieux. Cependant il ne faut pas perdre de vue le fait que la vieillesse s’accompagne aussi de différentes maladies qui lui sont liées. Lesquelles ? Comment bien vieillir malgré tout ?

Maladies liées à l’âge

Beaucoup de maladies sont liées au vieillissement. Elles sont étudiées par une branche de la science médicale, la gérontologie. S’il faut classer ces maladies par ordre de fréquence, les maladies cardiovasculaires vont arriver au top du classement. Il y a l’infarctus du myocarde, les accidents vasculaires cérébraux, l’hypertension artérielle. Au mieux elles sont invalidantes ; au pire elles sont mortelles. Dans le voisinage du cœur, il y a les poumons. Devenus moins résistants aux agressions microbiennes et ils vont développer différentes bronchopneumopathies plus ou moins graves, voire mortelles. Il y a également les maladies dues à la dégénérescence du système nerveux. Les plus connues sont la maladie de Parkinson, touchant la coordination des mouvements et l’Alzheimer, qui affecte la faculté de mémorisation et provoque une désorientation. En fait c’est toute l’économie qui peut être sujette à des pathologies plus ou moins graves : les os, les muscles, les 5 organes des sens. Au pire la personne va devenir dépendante. Elle ne peut plus se laver, se nourrir s’habiller tout seul. Comment faire face à ces problèmes de santé ?

Comment bien vieillir ?

Au vu de tout ce qui a été dit précédemment, le panorama semble être des plus sombres pour les seniors. Est-ce à dire qu’il faut inéluctablement tomber dans la déprime et se laisser aller ? La réponse est non. Les vieux peuvent encore prendre goût à la vie. Après tout on est vieux qu’une fois dans la vie. Autant en profiter. De temps libre, un senior en a tout plein. Il n’est plus esclave de la routine métro-boulot-dodo. C’est le temps de s’orienter vers de nouvelles activités enrichissantes pour l’esprit. C’est primordial. Il faut que le cerveau reste actif. Sinon il va s’atrophier comme un muscle qui n’est sous utilisé. Tant qu’on y est, il faut pratiquer du sport ou, au moins, avoir une activité physique régulière. Cependant il faut savoir connaitre ses limites. Après une activité physique, il faut penser à recharger les batteries en prenant un bon repas bien équilibré. Allié à cela, il faut avoir une bonne hygiène de vie et éviter le tabac et l’abus d’alcool. Dernier point et non des moindres, il faut socialiser. L’isolement est à éviter à tout prix. Un conseil toutefois : ne pas oublier de faire un bilan de santé périodique. Pour résumer le tout, il faut se dire que la vieillesse n’est sûrement pas une maladie. Elle peut sans aucun doute être synonyme de joie de vivre.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *