Pages Navigation Menu

Les maladies liées à la sédentarité

Les maladies liées à la sédentarité

Ce qui caractérise notre époque c’est le tout à l’automatisme. Tout ce dont nous avons besoin est à la portée d’un clic ou d’une pression sur un bouton : télécommande, touche de téléphone. Plus besoin de recourir à des efforts physiques. Quel mal y a-t-il à cela ? Le développement de maladies liées à la sédentarité. C’est quoi la sédentarité ? Quelles sont les maladies qui lui sont liées ?

Définition de la sédentarité

Etre sédentaire c’est rester en position assise au moins pendant 7 heures par jour. Or la vie de l’homme moderne l’amène à garder cette position assise à longueur de journée. En sortant de la maison, il prend sa voiture et va au travail. Au bureau, il est devant son ordinateur. Au sortir du bureau, de nouveau la voiture. Arrivé devant son immeuble, pas la peine de se fatiguer à monter l’escalier jusqu’à son étage. L’ascenseur est là et il est rapide. Aucun effort à fournir. De retour à la maison c’est la foire aux écrans en tout genre : téléphone, tablette, télévision. Il se cale confortablement dans son canapé préféré. C’est l’heure du grignotage en attendant le repas du soir. Pourquoi se plaindre se dit-il ? Il ne sait pas qu’il y a matière à réfléchir et au moins une question à se poser : quelles sont les conséquences de ce mode de vie sur sa santé ?

Les maladies associées à la sédentarité

Il existe effectivement différentes maladies intimement liées à a vie sédentaire. Ici il ne sera discuté que de 3 d’entre elles : les maladies cardiovasculaires, l’obésité et l’ostéoporose. Dans le cas des maladies cardiovasculaires, souvent mortelles, elles se comprennent du fait du manque de sollicitation du cœur. Comme c’est un muscle, il va avoir tendance à s’affaiblir. Une bonne activité physique lui est nécessaire. Ainsi il va être amené à pomper un peu plus de sang pour assurer une bonne oxygénation des muscles en activité. Il va en résulter un regain de vigueur et puissance. L’obésité, elle, est le résultat du cocktail détonnant de l’absence d’activité physique et une mauvaise habitude alimentaire. Le régime alimentaire actuel tend à favoriser les lipides et les aliments sucrés. Or le surplus de lipides et de sucre ingéré, en l’absence d’activités physiques, est transformé en graisse. D’où la prise de poids, le surpoids. Sans parler du grignotage devant le poste de télé. La solution c’est de faire des exercices corporels. Il n’est pas obligatoire de pratiquer du sport. Enfin l’ostéoporose qui est marquée par une faiblesse osseuse. Un manque d’activité physique en est la cause. La solution, ici aussi, c’est de rester actif. Pour toutes les maladies, citées ou non ci-dessus, la recommandation c’est de prévoir des activités physiques régulières d’au moins 30 minutes par jour, 5 jours par semaine, soit un total de 150 minutes hebdomadaires.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *