Pages Navigation Menu

Le sommeil et la thérapie

Le sommeil et la thérapie

Si vous éprouvez régulièrement des problèmes de sommeil qui interfèrent avec votre vie quotidienne, vous souffrez peut-être d’un trouble du sommeil. Mais vous n’avez pas à subir le cercle vicieux des nuits blanches et de la fatigue diurne qui pèsent sur votre humeur, votre énergie et votre santé en général. Pour de nombreux problèmes de sommeil, la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) peut être plus efficace que les somnifères, mais sans les effets secondaires désagréables ni les problèmes de santé à long terme. La TCC peut vous aider à détendre votre esprit, à changer votre façon de voir les choses, à améliorer vos habitudes diurnes et à vous préparer à passer une bonne nuit de sommeil.

Pourquoi la thérapie pour les troubles du sommeil et non les médicaments ?

Pourquoi la thérapie pour les troubles du sommeil et non les médicaments Lorsque vous avez désespérément besoin de sommeil, il peut être tentant de prendre un somnifère en vente libre. Toutefois, ces médicaments n’évacuent pas le problème et ne traitent pas les symptômes sous-jacents. En fait, ils peuvent souvent aggraver les problèmes de sommeil à long terme. Cela ne veut pas dire que vous ne devez jamais prendre des somnifères. Pour éviter la dépendance et la tolérance, cependant, les somnifères sont plus efficaces lorsqu’ils sont utilisés avec parcimonie dans des situations à court terme, comme les voyages d’un fuseau horaire à l’autre ou la récupération après une intervention médicale. Même si votre trouble du sommeil nécessite l’utilisation de médicaments sur ordonnance, les experts recommandent de combiner un régime médicamenteux avec une thérapie et des changements de mode de vie sain.

Les avantages de la thérapie cognitivo-comportementale

La thérapie cognitivo-comportementale peut améliorer votre sommeil en modifiant votre comportement avant l’heure du coucher ainsi que les façons de penser qui vous empêchent de vous endormir. Elle met également l’accent sur l’amélioration de la relaxation et le changement des habitudes de vie qui ont un impact sur vos habitudes de sommeil. Puisque les troubles du sommeil peuvent être à la fois causés et déclenchés par des problèmes de santé émotionnelle comme l’anxiété, le stress et la dépression, la thérapie est un moyen efficace de traiter le problème sous-jacent plutôt que seulement les symptômes, vous aidant à développer des habitudes de sommeil saines pour la vie.

Qu’est-ce qui définit un trouble du sommeil ?

Un trouble du sommeil est un état qui a souvent une incidence sur votre capacité d’obtenir un sommeil de qualité suffisante, vous laissant épuisé ou somnolent pendant la journée. Les troubles du sommeil les plus courants comprennent l’insomnie, l’apnée du sommeil, la narcolepsie, le syndrome des jambes sans repos (SJSR) et les troubles du rythme circadien souvent déclenchés par le travail en équipe ou le décalage horaire.

Comment la TCC agit-elle sur les troubles du sommeil ?

La TCC s’attaque aux pensées et comportements négatifs qui contribuent à l’insomnie ou à d’autres problèmes de sommeil. Comme son nom l’indique, la thérapie cognitivo-comportementale comporte deux composantes principales.

D’une part, la thérapie cognitive vous apprend à reconnaître et à changer les croyances et les pensées négatives (cognitions) qui contribuent à vos problèmes de sommeil. D’autre part, la thérapie comportementale vous apprend à éviter les comportements qui vous tiennent éveillé la nuit et à les remplacer par de meilleures habitudes de sommeil.

Utilisation d’un journal du sommeil dans la TCC

Pour identifier les tendances de vos problèmes de sommeil et décider de la meilleure approche thérapeutique, votre thérapeute peut commencer par vous demander de tenir un journal du sommeil. Les détails peuvent être importants, révélant à quel point certains comportements ruinent vos chances de passer une bonne nuit de sommeil.

Pensée stimulante dans le domaine de la TCC

Les aspects cognitifs de la TCC comprennent la remise en question de la pensée, également connue sous le nom de restructuration cognitive, dans laquelle vous remettez en question les schémas de pensées négatives qui contribuent à vos problèmes de sommeil, en les remplaçant par des pensées plus positives et réalistes. L’idée est que si vous changez votre façon de penser, vous pouvez changer la façon dont vous vous sentez, et finalement la façon dont vous dormez.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *