Pages Navigation Menu

Grossesse extra utérine : définition, manifestation, traitement

Grossesse extra utérine : définition, manifestation, traitement

C’est la nidation de l’œuf en dehors de la cavité utérine et sa fréquence est estimée à environ 2%.  Ce mécanisme est du à l’arrêt ou au ralentissement de la migration de l’œuf dans la trompe.  De multiples causes ont étés évoquées mais il semble bien que les séquelles infectieuses en soient la principale origine.
Sur le plan clinique il y a menace d’hémorragie interne et donc le pronostic vital peut être en jeu.
Le suivi gynécologique et surtout la qualité des examens complémentaires permettent d’en faire le diagnostic précocement et évitent ainsi le danger de l’hémorragie interne.

Les principaux signes cliniques sont :

Retard de règles
Pertes de sang noirâtre  » saepia  »
Douleur pelvienne d’un coté
Parfois seule la douleur est présente et le retard de règles difficile à préciser.

Deux examens s’imposent  en cas de grossesse extra utérine

  • Dosage des B.HCG qui permettent d’éliminer toute grossesse si le résultat est négatif.

En cas de résultat positif il faut pratiquer une ECHOGRAPHIE.
L’échographie peut montrer un œuf dans la cavité utérine ce qui est rassurant.
Mais elle peut mettre en évidence l’absence d’œuf intra-utérin , l’existence d’une trompe dilatée ou d’un début d’hémorragie interne.

  • Dans tous ces cas il faut pratiquer une COELIOSCOPIE qui confirmera ou infirmera le diagnostic et permettra le traitement par chirurgie endoscopique.

Traitement

Le traitement médical par méthotrexate se fait suivant des critères biens établis et nécessite une surveillance médicale , biologique et échographique .

La durée d’hospitalisation étant de 24 à 48 heures suivant l’importance de l’hémorragie.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *