Pages Navigation Menu

Guérir d’un traumatisme qui date de l’enfance

Guérir d’un traumatisme qui date de l’enfance

Le traumatisme est inconfortable à évoquer dans une conversation. On n’en entend pas souvent parler, malgré le fait que 60 pour cent des adultes disent avoir été victimes de violences ou de traumatisme dans leur enfance. Vous entendez encore moins parler d’outils pour guérir les traumatismes, pour les découvrir, y faire face, ressentir la douleur qui y est associée et ensuite s’en débarrasser.

L’absence de discussion sur le traumatisme est en partie culturelle, mais c’est également parce que le traumatisme est difficile à cerner. C’est tellement accablant que votre cerveau essaie souvent de l’enterrer ; c’est trop douloureux à affronter, alors vous le poussez vers le bas ou le rationalisez et continuez votre vie. Cela fonctionne à court terme, mais à long terme, les traumatismes enfouis peuvent avoir un impact sur votre réaction au stress, provoquer une libération chronique de cortisol, diminuer votre régulation émotionnelle et faire apparaître une variété de comportements d’adaptation qui nuisent à votre performance.

Les techniques d’élimination des traumatismes sont aujourd’hui beaucoup plus efficaces que jamais auparavant. Un passé difficile n’a pas besoin de jeter une ombre sur votre vie.

Comment le traumatisme rebranche votre cerveau

Comment le traumatisme rebranche votre cerveauLes traumatismes affectent votre biologie de façon mesurable. Après une expérience traumatisante, votre cerveau peut devenir bloqué en mode de combat ou de fuite, surveillant constamment les menaces et libérant du cortisol même en l’absence d’un facteur de stress.  Votre hippocampe et votre cortex préfrontal, deux régions du cerveau impliquées dans la régulation des émotions, peuvent rétrécir sous l’effet d’une combinaison de stress et de douleur émotionnelle constamment supprimée.

D’après une recherche utilisant les données du jeu-questionnaire sur l’expérience négative de l’enfance, qui mesure le traumatisme qui vient d’une enfance difficile, l’adversité que vous vivez avant l’âge de 18 ans vous expose à un risque de dépression, d’anxiété de diminution de la performance au travail, de troubles du sommeil, de stress chronique, d’alcoolisme, de toxicomanie et même de suicide.

Le paradoxe du traumatisme infantile

Le traumatisme est clairement destructeur, mais ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort. Si vous avez fait face à beaucoup d’adversités dans votre vie, le fait que vous soyez toujours là signifie que vous avez été assez débrouillard pour les surmonter, même si vous avez subi un traumatisme en cours de route. Apprendre à se débarrasser de vieux schémas traumatisants peut vous laisser avec la meilleure satisfaction qui soit : la résilience d’une personne qui surmonte, ainsi que l’optimisme et la liberté mentale.

 Neuro-feedback pour des résultats immédiats

Le Neuro-feedback est probablement le moyen le plus efficace de faire face aux traumatismes et d’en apprendre davantage sur vos émotions et le fonctionnement de votre cerveau.  Dans le neuro-feedback, vous avez des électrodes connectées à votre tête qui vous montrent votre propre activité cérébrale en temps réel. En utilisant ces données, vous pouvez vous entraîner à avoir des ondes alpha plus élevées, les ondes cérébrales calmes et concentrées que vous créez pendant la méditation profonde.

Pat ailleurs, le pardon est le moyen le plus rapide de se débarrasser des expériences douloureuses et de stimuler de façon permanente les ondes alpha. Faire face au traumatisme, ressentir la douleur, trouver le pardon, tout cela avec l’aide du neuro-feedback et de thérapeutes qualifiés, rebranche votre cerveau.

Thérapie de désensibilisation et de retraitement des mouvements oculaires

La thérapie de désensibilisation et de retraitement des mouvements oculaires vous aide à trouver les déclencheurs qui causent un modèle ou une boucle traumatique dans l’activité de votre cerveau. Elle, vous entraîne à recalibrer votre cerveau et à traiter l’événement qui a causé le déclencheur.

Lors de cette session, vous regardez une lumière se déplacer de gauche à droite à des vitesses spécifiques. Le mouvement des yeux met votre cerveau dans un état où vous pouvez découvrir et faire face à des événements stressants beaucoup plus facilement. Un thérapeute vous aide à vous guider à travers les événements, à les traiter et à recâbler votre réponse cérébrale pour le mieux.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *