Pages Navigation Menu

L’allergie au latex : causes, explications et bon à savoir

L’allergie au latex : causes, explications et bon à savoir

C’est une allergie récemment découverte (les premiers cas décrits datent de 1979). Il ne s’agit pas seulement d’urticaire lors du port de préservatifs ou d’eczéma professionnel des chirurgiens. L’enjeu est bien plus lourd. Il est question de risque de choc anaphylactique (réaction allergique sévère) chez des patients en cours d’opération.

La fréquence réelle de cette allergie est certainement sous estimée :
– soit que la gêne soit mineure, quelques démangeaisons lors du port de gant en latex
– soit que l’on ait incriminé à tort des produits de lavage des mains ou la poudre dont les gants sont talqués.

Le LATEX est une substance naturelle extraite d’un arbre : l’hevea brasiliensis.
La réaction de contact de l’organisme est due à la présence de nombreuses protéines allergisantes dans sa composition.

Allergie au latex: les signes d’une intolérance

Chez les sujets prédisposés apparaissent des éruption papuleuses urticariennes (des cloques qui démangent) . Les démangeaisons après la mise en place des gants de latex sont intenses, localisées au dos de la main et au poignet.
On peut même voir apparaître des urticaires (par allergènes aéroportés) chez des personnes se trouvant au voisinage d’une zone où plusieurs paires de gants ont été déballées ensemble (bloc opératoire).
Chez les opérés sensibilisés , des réactions sévères à type de chocs anaphylactiques sont possibles.
Fait important, ils surviennent de 15 à 120 minutes après l’induction (l’amorce) anesthésique.
Alors qu’un choc dû à un produit anesthésique se produit plus précocément : en général de 2 à 10 minutes après l’induction.
Maladie à caractère professionnel : de 2 à 10% des membres du personnel soignant sont touchés (infirmières, médecins, chirurgiens)…

Mais des patients peuvent aussi être sensibilisés : on estime que 10 à 20% des chocs anaphylctiques se produisant au bloc opératoire pourraient être attribués au latex.
Les personnes qui avaient au départ un eczéma allergique sont prédisposées à développer une réaction aux protéines du latex. Et elle est favorisée par la répétition des contacts. Ainsi que par les brossages fréquents et les lavages aux solutions d’antiseptiques qui favorisent la pénétration cutanée des éléments allergisants.
Fait curieux,les patients allergiques au latex développeraient parfois aussi une réaction avec les kiwis, les bananes, les avocats, les châtaignes , les melons et les fruits de la passion.

Signes cliniques divers de la sensibilisation au latex

Prurit
Urticaire
Conjonctivite
Rhinite
œdème laryngé
Spasme bronchique
Troubles digestifs divers
Baisse de tension artérielle plus ou moins marquée
Choc anaphylactique

Principales circonstances décrites

port de gants
gonfler un ballon
sondage vésical
lavements
rapports sexuels protégés
touchers rectal ou vaginal
extraction par césarienne
toute intervention chirurgicale
soins dentaires
activités sportives ou de loisir impliquant un contact avec le latex (natation,squash,tennis…)
inhalation de particules de latex (visite d’hôpitaux ou de lieux de soins)
perfusions veineuses via un dispositif dont un élément comporte du latex (raccord,tourniquet…)
prendre un biberon
etc……

Objets médicaux et paramédicaux comportant du latex

Gants, stéthoscopes, tubes endotrachéaux
Sets de perfusions,drains chirurgicaux
Masques d’anesthésies,rubans adhésifs
Brassards de tensiomètres, bandages élastiques
Prothèses dentaires
Coussins, matelas…
Objets de la vie quotidienne susceptibles d’être impliqués dans des réactions d’allergie au latex :
Gants, jouets de caoutchouc
Ballons de baudruche, préservatifs
Tétines, adhésifs, bouillottes
Semelles élastiques, pansements adhésifs
Bonnets de bain, masques de plongée
Seaux en caoutchouc
Certaines colles pour textiles
Crêpe de certaines chaussures

Groupes de personnes à risque

Personnels de santé
Personnel de nettoyage des salles d’opération
Personnel fabriquant des gants de latex
Patients multiopérés : en particulier spina bifida, méningomyélocèle, malformations urologiques complexes, polytraumatisés
Et sans doute les personnes allergiques à kiwis,melons, avocats, bananes, châtaignes, fruits de la passion…
Différents tests de confirmation peuvent être pratiqués.
Il est préférable de réaliser ces tests de provocation en milieu hospitalier en raison du risque de déchencher une réaction sévère.
Les patch tests
Les rub tests (par friction)
Les pricktests
Les scratch tests et les injections intradermiques (dangereux)
Mais in vitro on peut aussi obtenir une réponse par la recherche des Immunoglobulines E spécifiques dirigées contre le latex (sensibilité variable de ces tests).

TRAITEMENT PROPHYLACTIQUE

Usage de gants en caoutchouc synthétique : Dermaprène, Elastyren, Neolon, Neutralon.
Les chirurgiens leur reprochent leur épaisseur , leur fragilité et une perturbation du sens tactile fin.
D’autres gants plus souples existent sur le marché :
Tactylon (en polymères synthétiques)
Triflex et True Touch en vinyle (exceptionnellement allergisants)
Biogel
Eudermic et Ultraderm (sont en latex naturels mais ne contiennent pas les agents chimiques accélérateurs de vulcanisation qui sont dans certains cas seuls en cause)
Si des patients ont déjà présenté une réaction allergique au latex il est nécessaire de leur remettre une liste des objets à risque et de leur recommander d’indiquer leur problème particulier dans un document simple et accessible joint à leurs papiers d’identité.

Matériel médical professionnel: tout ce qu’il faut savoir

Qu’il soit chirurgien-dentiste ou kiné, un professionnel de santé doit disposer d’équipements médicaux complets et de bonne qualité pour prodiguer les meilleurs soins à ses patients. Parmi ces dispositifs très indispensables, on peut citer entre autres : les oxymètres de pouls, les appareils de défibrillation (notamment si le médecin travaille dans un endroit éloigné des services d’urgence), les sacs à pharmacie… Sans oublier les appareils de diagnostics comme les tensiomètres, appareil ECG, stéthoscope, table d’examen électrique, audiomètre…

Les compétences du personnel médical ne suffisent pas pour soigner un patient. En effet, il lui faut également un matériel médical professionnel à portée de main et des mobiliers comme les fauteuils roulants, lit médicalisé, chaises percées. Il faut noter que ce ne sont pas seulement les équipements sophistiqués comme les stéthoscopes ou électrocardiographes qui sont qualifiés de dispositifs médicaux. Les instruments de soin constituant une trousse de secours en font également partie. Ces derniers doivent permettre de soigner tous les maux au quotidien : thermomètre, gants chirurgicaux jetables, ciseaux et pinces, alcool médical, compresses et bandes…

De bons matériels médicaux au sein d’un établissement hospitalier est capital pour sauver des vies. Le personnel médical doit toujours se tenir prêt pour intervenir rapidement en cas d’urgence. Fractures, malaises, AVC, et d’autres situations alarmantes peuvent surgir à tout moment et nécessitent un équipement médical de qualité. De plus, il faut se rappeler qu’il est toujours avantageux et plus motivant de travailler avec du bon matériel.