Pages Navigation Menu

Les 3 manifestations fréquentes du Toc chez les couples

Les 3 manifestations fréquentes du Toc chez les couples

Un trouble obsessionnel compulsif peut toucher un couple et détruire la relation. Ce trouble peut être présent soit chez un seuls des partenaires ou les deux ce qui rendra impossible la poursuite de la vie de couple. Le ROCD où Relationship Obsessive Compulsive Disorder peut se présente couramment sous 3 formes.

Des pensées obsessionnelles sur la relation

La manifestation de ces pensées obsessionnelles est incontrôlable ainsi que les réactions qui en découlent. Les sources de ce type de trouble sont variées, mais les facteurs psychologiques et biologiques sont souvent à son origine.

  • Première manifestation : remise en cause continuelle de la relation

La personne atteinte par ce trouble ne trouvera pas les bases d’une relation de couple rassurante. Elle se posera fréquemment des questions sur l’avenir du couple ; et si la relation mérite d’être prolongée. La personne obsessionnelle fera poser donc les mêmes questions à son partenaire et tentera de faire des vérifications à chaque fois qu’elle le peut. Dans ce genre de circonstance, les disputes peuvent facilement éclater et les partenaires en viendront à se blesser verbalement et dans certains cas physiquement. Pour limiter les effets du toc du couple, il est préférable de suivre une psychothérapie de couple ou de faire faire des consultations psychologiques au partenaire obsédé. Le fait de consulter un psychologue à Schaerbeek permettra d’avoir des discussions posées et d’éliminer les doutes de la personne obsessionnelle sur son couple.

  • Seconde manifestation : absence de confiance du partenaire

Le toc du couple chez l’un des partenaires peut avoir été provoqué par un évènement passé. Il s’agit par exemple de tromperie ou de relation aux fins assez désastreuse. Dans la plupart des cas, la personne n’aura pas confiance en elle, à ses sentiments envers son partenaire et en son partenaire lui-même. De manière inconsciente la personne obsessionnelle cherchera à se rassurer en fouillant dans les affaires de son partenaire ou en lui posant des questions sur ses sentiments. Contrairement à une personne saine d’esprit, la personne obsédée ne se concentrera que sur les défauts de son partenaire et ignorera les efforts produits par celui-ci. Dans la majorité des cas, les personnes obsessionnelles sombreront dans l’angoisse et l’anxiété de manière permanente.

Une culpabilité individuelle

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les personnes obsessionnelles vivent dans un sentiment de honte et de culpabilité. N’avoir que des idées noires sur sa relation et sur son partenaire contribue à accentuer le mal-être de la personne pouvant, dans de nombreux cas, les conduire à un état dépressif.

  • Troisième manifestation : une peur impulsive des sentiments amoureux

En absence de traitement adéquat, une personne sujette au toc du couple subira sa relation et vivra dans la dépression. Dans certains cas, la personne recourra à la rupture pour éviter de souffrir, mais dans tous les cas, elle sera incapable d’avoir une relation de couple stable. En effet, la personne obsessionnelle sera rongée par une phobie impulsive qui l’empêchera de faire une action qu’elle juge dramatique, notamment celui de causer du tort à son partenaire. Elle restera dans la relation, mais l’angoisse et l’anxiété qu’elle éprouvera de manière permanente aggravera sa santé mentale. La personne vivra dans un doute perpétuel, et aura une vie dépressive avec une relation qui ne pourra pas s’épanouir.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *