Pages Navigation Menu

Faire l’amour durant une grossesse : quels dangers ?

Faire l’amour durant une grossesse : quels dangers ?

Quoi de plus naturel qu’un couple qui s’aime ait des relations sexuelles. Il est tout aussi naturel que la femme tombe enceinte à la suite. La question se pose de savoir si les relations sexuelles peuvent se continuer durant la grossesse. Si des dangers existent, quels sont-ils ?

Faire l’amour durant une grossesse : quels dangers ?

Il existe effectivement des dangers à faire l’amour durant une grossesse. Il y a tout d’abord la possibilité de faire une fausse couche. Ce n’est pas inéluctable. La prudence s’impose si la femme a déjà eu une ou des fausses couches dans son antécédent obstétrical. Cela survient surtout durant le premier trimestre de la gestation. Ensuite, si le col de l’utérus présente une faible dilatation alors qu’elle est encore loin du terme, il vaut mieux que le couple s’abstienne de faire l’amour. Il en est de même s’il y a écoulement de liquide amniotique au travers du col. Il y a un fort risque de provoquer une infection mettant en danger la survie du fœtus. Un placenta praevia, en position anormale dans l’utérus, et une grossesse gémellaire devrait également inciter à la retenue. Près du terme, s’il y a écoulement de sang à travers le col de l’utérus, cela est un signal d’alarme d’un risque d’accouchement prématuré ou de fausse couche. La recommandation, là aussi, c’est de s’abstenir de rapports sexuels. Dans tous les cas, il faut demander conseil auprès d’un gynécologue obstétricien. Pour autant, est-ce à dire qu’il est formellement interdit de faire l’amour durant une grossesse ?

Est-il permis de faire l’amour durant une grossesse ?

La réponse est oui ! Mises à part les situations particulières, pathologiques ou non, citées plus haut, il n’y a aucune crainte à avoir. Il est possible de faire l’amour durant toute la durée de la grossesse. Il est vrai que le ventre gravide va avoir tendance à s’arrondir. Cela peut entraîner une gêne pour l’acte sexuel. Cependant cela ne constitue aucunement un obstacle insurmontable. A chaque couple de trouver un moyen de le contourner. Juste une remarque en passant : durant le premier trimestre de la grossesse, la femme peut connaitre une baisse de sa libido à cause des troubles causés par les changements physiologiques de son corps.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *